banniere

La dérive criminelle

Octobre 2020

On constate une forte hausse de la criminalité dans la Tunisie post-révolution. Les braquages, les violes et les assassinats sont devenus quotidiens. Comment l’expliquer ? La typologie des profils criminels fait valoir l’action des marginaux, des jeunes souvent sans emploi, le plus souvent renvoyés des écoles et vivant une situation précaire. Au-delà des sittings qui défendent des problèmes locaux, des causes sociales, des marginaux exercent des actions criminelles, de la petite délinquance aux violes et à l’assassinat de leurs victimes. Ce qui crée un climat d’insécurité dans la vie quotidienne,  nourrissant l’anxiété ou la peur que peut ressentir un individu ou une collectivité devant ce qui peut advenir.

Libye : la nouvelle donne

Septembre 2020

Après seize mois de conflits, les deux camps rivaux en Libye, les ont annoncés séparément vendredi 21 août la cessation des hostilités et l'organisation prochaine d'élections. Dans son communiqué, Aguila Saleh, qui dirige le premier Parlement élu en Libye depuis 2011 et est basé dans l'Est, a annoncé des élections, mais sans avancer de date, et appelé « toutes les parties à un cessez-le-feu immédiat ».

La tragédie de Beyrouth !

Aout 2020

Beyrouth [...]

où l’on vient de partout ériger ces statues

À Beyrouth chaque idée habite une maison.

Qu’elle soit religieuse, ou qu’elle soit sorcière,
ou qu’elle soit les deux, ou qu’elle soit charnière,
du portail de la mer ou des grilles du levant,
qu’elle soit adorée ou qu’elle soit maudite
qu’elle soit sanguinaire, ou qu’elle soit d’eau bénite,
qu’elle soit innocente ou qu’elle soit meurtrière,
en étant phénicienne, arabe, ou roturière,
en étant levantine aux multiples vertiges,
comme ces fleurs étranges fragiles sur leurs tiges,
Beyrouth est en Orient le dernier sanctuaire,
où l’homme peut toujours s’habiller de lumière’’

Nadia TUENI (1935-1983)

L’ère post-corona

Juillet 2020

Le coronavirus, le confinement prolongé et leurs effets directs et indirects sur l’économie et  la vie sociale: des usines à l’arrêt, des vols suspendus etc. ont transformé notre quotidien. Le digital, le télétravail et le téléenseignement ont  pris de plus en plus de l’importance. Sommes-nous entrés dans un nouveau monde ?

La fracture Libyenne

Juin 2020

La guerre civile se perpétue en Lybie. La fin du régime de Kadhafi a remis en question l’EtatLibye-nation. Elle a réactivé les dissensions tribales, dans le contexte de la fracture entre la Tripolitaine, gouvernée par Serraje, groupant les milices islamistes et la région orientale, dominée par le maréchal Haftar.Cette division a été confortée par par l’intervention des acteurs de la géopolitique régionale et internationale.

Vers un rééquilibrage politique

Mai 2020

Le chef du gouvernement Eliyas Fakhfakh vient de nommer deux dirigeants de Nahdha comme conseillers, avec le titre réciproquement de ministre et de secrétaire d’Etat. Il engage un rééquilibrage au profit de la Nahdha, du gouvernement consensuel, qu’il a  formé le 27 février 2020.

L’ère post-coranavirus ?

Avril 2020

La fermeture des frontières mettrait à l’ordre du jour la mondialisation. La plupart des pays touchés par le virus sont confinés et vivent leurs quarantaine.“Pour s’en sortir, il faut s’enfermer” affirment un jour humouristique français (Le Canard enchainé, 18 mars 2020). Outre le repli nationaliste, les pays coupent la chaine de transmission et ferment leurs frontières. La pandémie actuelle semblait mettre à l’ordre du jour une fermeture de frontières et une politique de repli.

Le nouveau gouvernement tunisien

Mars 2020

Ayant reçu l’investiture le 26 février 2020, le gouvernement dirigé par Eliyas Fakhfakh devait répondre aux attentes sociales : le redressement économique, la lutte contre la faim, le développement des régions défavorisées, la promotion de la jeunesse et la lutte contre la corruption.

Stand-by

Février 2020

La Tunisie est en stand-by, en situation d’attente. Après l’échec de Habib Jemli, le président Kais Said a chargé Elias Fakhfakh de charger le gouvernement. On est dans le flou, l’imprévu, sinon l’inattendu. Le retour d’un ministre de la troïka suscite de l’inquiétude. Comment peut-il éviter le scénario de l’échec, qui a marqué ses deux précédentes gestions gouvernementales ?

2020, l’épreuve du Maghreb

Janvier 2020

Le Moyen-Orient a été sérieusement ébranlé, durant les dernières décennies : Guerre irano-irakienne, occupation du Koweït, chute de Saddam Hussein, Guerre civile en Syrie et ruine de ce pays, établissement du terrorisme daéchien, en Irak et en Syrie. Grande épreuve de la scène, sous l’effet de la géopolitique régionale et internationale.